Arbitres

SAISON 2016 - 2017
141208_164529.jpg

CDO66
FORMULAIRE RELEVÉ DES FAUTES TECHNIQUES et
DISQUALIFIANTES SANS RAPPORT

COMPLÉTER le tableau ci-dessous et cliquez sur ENVOYER
CATEGORIE :








 
POULE (à préciser obligatoirement) :




 
N° DU MATCH :
*
DATE DE LA RENCONTRE :
*
NOM EQUIPE A :
*
NOM EQUIPE B :
*
ARBITRE :
*
AIDE ARBITRE :
 
FAUTE RELEVEE :


 
EQUIPE :


 
N° LICENCE :
*
NOM, Prénom du licencié (en MAJUSCULE et sans faute d'orthographe) :
*
* Champ obligatoire
envoyer
Marc REBOUL

DOSSIER MEDICAL ARBITRE

 

Dossier médical à transmettre au medecin régional, le
DOCTEUR JULIEN par mail

hjulien001@cegetel.rss.fr


HYGIENE DE VIE - SPORT SANTE

CS - RAPPEL DE CONSIGNES

La disparité entre certaines équipes des catégories U11 et U13 M & F fait apparaître des scores "fleuve".
Afin de protéger les licenciés qui seraient tentés d'arrêter la pratique du basket ball à cause de cela, ou qui se sentiraient blessés dans leur amour propre, le Comité Départemental de Basket Ball des P.O demande aux clubs d'arrêter de noter le score sur le tableau d'affichage électronique lorsque ce dernier atteint 40 points d'écart.
Par contre le score est normalement noté sur la feuille de marque et le chronométreur poursuit le décompte du temps et des fautes sur le tableau électronique.

Cette décision est applicable depuis le W.E du 13 et 14 novembre 2010
 
SAISON 2015 - 2016

RAPPEL DE PROCEDURE
POUR LES FAUTES TECHNIQUES ET DISQUALIFIANTES

CJ - les fautes TECHNIQUES

Note d’information concernant les fautes techniques, émanant du Secrétaire Général de la FFBB.

Chère Présidente, cher Président, Madame, Monsieur,

Suite à la récente décision du Conseil d’Etat relative aux fautes techniques (CE 22 octobre 2013), nous vous informons que certaines dispositions règlementaires n’ont plus lieu d’être appliquées.
Les dispositions des articles 613-3 a) et 613-3- b) des Règlements Généraux de la FFBB sont désormais annulées. LIRE LA SUITE ...


29/10/2013

MODIFICATIONS REGLEMENTAIRES APPORTEES A LA SAISON 2015/2016

Les championnats jeunes débutent ce week-end, nous souhaitons vous rappeler  les modifications de règlement mises en place sur certaines catégories ainsi  que leur conséquence sur le jeu et la tenue de la table :

 

-          Arbitrage : pour les catégories U15 et en dessous, l’arbitre ne touche plus le ballon en zone arrière sur violation.

 

-          Panier bonifié en U11 sur e-marque : pour les catégories U11, la zone de tir à 3 points est ramenée à la zone restrictive .

 

-          Nous vous demandons donc de bien vouloir cliquer dans la zone de tir à 3 points habituelle afin de valider le tir bonifié du joueur.

 

Merci de bien vouloir transmettre cette information à tous vos entraineurs, arbitres et OTM qui officieront sur ces rencontres.

 

Romain GOMEZ

s/c de Bruno MARITON

Président du CD66

 
 
SAISON 2014 - 2015

MATCHS AMICAUX - RAPPEL

Mesdames, Messieurs les présidents,

 

La CDO66 souhaite faire un rappel aux responsables de clubs sur la procédure Fédérale lors de l’organisation de rencontres amicales. En effet, ces matchs amicaux doivent impérativement être déclarés à leurs CDO respectives, lorsqu’il s’agit d’équipes de niveau départemental ou auprès du Président de la CRO lorsqu’il y a en présence des équipes du niveau PRO A à Régional.

Les présidents de clubs doivent savoir que lorsqu’une rencontre n’est pas déclarée à l’organisme officiel, elle ne se déroulera pas sous l’égide de la Fédération Française de Basket-ball et de ce fait leur seule responsabilité sera mise en cause lors d’accident ou d’incident. Ceci est prévu par les règlements fédéraux au TITRE V, art.503 et 504.

 

Bien cordialement

 

Le responsable de la CDO 66

Emile GIMENEZ

 

Les spectateurs ou supporters

Beaucoup d’arbitres utilisent à tort un pouvoir qu’ils n’ont pas. Il est en effet interdit à un arbitre de faire
évacuer de la salle un « pseudo » supporter qui vous aurait insulté ou menacé verbalement ou
physiquement. La loi du 1er janvier 2008 confère à l’arbitre la possibilité de déposer plainte à l’encontre de
ces « pseudo » supporters.
Seul, le maire de la commune ou les autorités de gendarmerie ou de police ont le pouvoir de faire évacuer
des personnes d’une enceinte sportive.
Aussi, en cas de graves dérapages de la part de spectateurs, la procédure suivante doit être appliquée :
· L’arbitre doit passer par le responsable de salle pour identification de ceux-ci et pour appel aux forces de police ou gendarmerie si besoin.
· Un rapport vers les services fédéraux de la fédération DOIT être établi.
· Une plainte peut être déposée.

DNA - Infos n°8 - Avril 2011
 

CDO - CONSIGNES AUX ARBITRES

Les erreurs

L’humilité de l’arbitre doit être l’une de ses principales qualités, être au service du jeu étant la première.
Beaucoup d’arbitres possèdent celles-ci.
Lors d’une rencontre, il est important de cumuler les deux. Lors d’une erreur d’appréciation qui conduit à un coup de sifflet erroné, il est important d’annoncer son erreur aux joueurs, joueuses, ou entraîneurs.
ET il est alors fondamental de chercher la solution réglementaire pour corriger cette erreur. Je rappelle que tant qu’une infraction (faute ou violation) n’a pas été réparée, il est TOUJOURS possible de corriger cette erreur.
Par contre dès que la réparation a été effectuée, seul l’article « Erreur rectifiable » peut être utilisé et il est restrictif.

DNA - Infos n°8 - Avril 2011
 
 
 
 
 
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com